mes produits actuels

Je fais naître, j'élève et je vends des génisses et des taurillons de race charolaise, charolaise croisée limousine et angus.

Je sélectionne mes plus belles génisses ; je leur donne pendant plusieurs mois de très bons aliments que je cultive sur la ferme.

Ensuite je vends la viande directement à des particuliers ; c'est mon activité de vente directe.

J'ai également un poulailler de poules pondeuses qui produisent des oeufs plein air.

Je produis aussi des volailles plein air (poulets, pintades, ...)

la traçabilité et la notation qualité = transparence

Traçabilité :

 

Chaque bête possède un numéro d'immatriculation unique, qui permet de la distinguer de tous les autres bovins. Ce numéro est composé de mon numéro d'éleveur plus un numéro d'ordre d'arrivée dans le troupeau. Il figure sur le passeport de l'animal attribué à la naissance et les quatre derniers chiffres apparaissent également sur les boucles d'oreilles.

Le passeport suit l'animal de sa naissance à l'abattoir.

Il est également reporté sur les étiquettes dans mes caissettes ; ce qui assure la traçabilité.

 

Notation qualité :

 

Lors de son passage à l'abattoir, chaque bovin reçoit un classement qualité attribué par un vétérinaire spécialisé avec l'aide d'un équipement étalonné.

 

Mes premières génisses ont été classées U3. C'est excellent et j'en suis fier.

Ce classement (difficile à obtenir) est la preuve d'un élevage et d'un engraissement soignés.

Il est également reporté sur les étiquettes de mes caissettes ; vous allez manger de la très bonne qualité.

 

Le classement E.U.R.O.P.

Ce classement est composé d'une lettre (E, U, R, O ou P et d'un chiffre 1 à 5).

La lettre caractérise la conformation de l'animal et le grain de la viande.

Le chiffre décrit l'état d'engraissement.

 

L'état d'engraissement

Le chiffre désigne la quantité de graisse d’un animal. Il se fait sur 5 niveaux, de 1 à 5. L’engraissement optimum est représenté par le niveau 3, en-dessous (1 ou 2) la viande est trop maigre, au-dessus (4 ou 5) elle est grasse.

 

La conformation

La conformation est un terme qui désigne la forme d’un bovin.
Elle se fait sur 5 niveaux, représentés par les 5 lettres du mot E.U.R.O.P.
Plus l’animal est musclé au niveau du dos et des pattes arrière, plus il présente une grande valeur bouchère. Il sera classé E ou U.

Au contraire, s'il est moins musclé, il y aura beaucoup d’os par rapport aux muscles, et il sera classé O voire P.
Pour obtenir, de façon naturelle, des bovins présentant des conformations parfaites, il faut un travail rigoureux de l’éleveur au niveau de la sélection des reproducteurs, de l’alimentation et du soin apporté au bien-être des animaux.

E

Sont classées « E » les carcasses au développement musculaire exceptionnel.
Les profils de ces carcasses sont extrêmement convexes ; le quartier arrière est très épais, et le dos est épais et très large jusqu’aux épaules. Elles sont aussi très développées. Ce classement est très rare, voire exceptionnel.
U
Sont classées « U » les carcasses à fort développement musculaire.
Les profils des carcasses de classe « U » sont convexes dans l’ensemble. Le quartier arrière est épais, et son profil est convexe. Le dos est large et épais jusqu’aux épaules qui sont également épaisses et convexes.
R
Les carcasses de classe « R » ont un profil rectiligne dans leur ensemble. Le quartier arrière est relativement droit. Le dos, bien que relativement épais est moins large aux épaules. Les épaules, moins épaisses que celles des carcasses de classe « E » et « U » présentent néanmoins un bon développement musculaire.
O
La classe « O » est utilisée pour désigner des carcasses dont le développement musculaire est de type moyen. Le profil général de la carcasse est rectiligne, voir concave. Le dos manque légèrement de largeur et d’épaisseur. Les épaules, peu épaisses, tendent à se rétrécir.
P
Les carcasses de classe « P » présentent un développement musculaire réduit. Le profil de ces carcasses est concave, voir très concave. Le dos et les épaules sont étroits et les os sont saillants. 

 

Le cycle de vie

Mes génisses (femelles qui n'ont pas encore vêlé) destinées à la vente directe sont âgées de 26 à 30 mois.

Durant les premiers mois de leur vie, elles sont élevées au lait sous la mère, puis elles vont au champ avec leur mère et diversifient ainsi leur alimentation.

Durant les 4 à 6 derniers mois, elles sont nourries à l'étable uniquement avec du foin, de l'enrubanné (herbe ou trèfle mi-sec fermenté), des céréales (triticale, orge, blé) ou du méteil (mélange triticale, pois et vesce).

Elles produisent ainsi une viande de grande qualité et du très bon gras.

 

Petit rappel : une vache met au monde un veau (rarement deux), mâle (en Franche Comté, on dit un bak) ou femelle, après neuf mois de gestation.

En grandissant, les mâles deviennent des broutards, des taurillons puis des taureaux ou des boeufs (si castrés très jeunes)

Les femelles deviennent des génisses puis des vaches après avoir vêlé.

 

Les races

J'élève des bovins de races charolaise, angus et croisés charolaise/limousine ou charolaise/angus :

 

La charolaise est une race bovine française originaire de la région de Charolles en Bourgogne, vouée principalement à la production de viande, dont les individus sont de grand gabarit et de couleur blanche unie tirant parfois vers le crème.

La charolaise est une excellente race bouchère, appréciée pour la qualité de sa viande persillée et avec une faible teneur en gras.

Les vaches sont appréciées pour leurs qualités d'élevage. Elles ont une bonne fertilité (taux de gestation de plus de 90 % ). Le vêlage se passe généralement sans difficulté, mais il n'est toutefois pas rare que l'éleveur doive intervenir, et il est même parfois nécessaire de réaliser une césarienne pour extraire le veau.

La charolaise a une bonne production laitière, et est réputée pour être la meilleure laitière des races à viande. Cela assure au veau une bonne croissance.

La charolaise est une race rustique, qui se montre capable de s'adapter à des milieux très différents. Elle montre de grandes capacités à utiliser ses réserves graisseuses en cas de période de sécheresse.

La docilité de la charolaise est également un de ses atouts. Elle permet un gain de temps et une meilleure sécurité pour l'éleveur, notamment lorsqu'il doit manipuler les animaux.

La race charolaise est très utilisée en croisement.

 

La limousine est une race bovine française rustique originaire du Limousin, qui est principalement vouée à la production de viande.

C'est une vache de couleur marron, plus claire sous le ventre et autour des yeux et du mufle, avec des muqueuses rose clair. Elle est réputée pour sa rusticité, ses qualités maternelles et la qualité gustative de sa viande.

C'est également une race très utilisée en croisements pour améliorer la conformation des veaux. La limousine a de très bonnes qualités maternelles. Elle vêle notamment avec facilité (92 % de vêlage facile sans aide). Ces vêlages sans encombre facilitent le travail de l'éleveur, mais permettent également de voir naître des veaux vigoureux, pour lesquels la mortalité et les soins vétérinaires seront peu importants. En outre, la limousine se caractérise par sa grande fertilité. Elle allaite bien ses veaux et leur assure une croissance rapide.

C'est une race bouchère qui doit beaucoup à son passé d'animal de trait. Elle est appréciée pour sa viande qui a un grain particulièrement fin et est réputée pour sa tendreté. Elle est finement persillée, avec peu de gras, caractéristique commune aux races de trait. Sa qualité gustative est largement reconnue.

Ces dernières années, elle est également devenue une race à croisement. Ses mâles confèrent à leur progéniture leur potentiel génétique boucher.

Les croisements peuvent également être une stratégie pour les producteurs de viande. Ainsi, au Royaume-Uni et aux États-Unis on apprécie particulièrement les croisements entre animaux angus et limousins qui bénéficient d'un fort développement musculaire et de qualités de rendement de carcasse hérités de la limousine et de la teneur en gras et l'absence de cornes de l'angus. Dans l'assiette du consommateur, cette viande à la réputation de mêler le goût reconnu de la viande d'angus avec la finesse de grain de la limousine.

 

L'angus est une race bovine d'origine britanique. Elle vient de la région des comtés d’Aberdeenshire et d’Angus en ÉcosseElle porte une robe uniforme qui peut être rouge sombre (red angus) ou noire (black angus), bien que du blanc puisse apparaître sur les mamelles. Les muqueuses sont noires. C’est une vache de taille moyenne, 135 cm au garrot pour 650 à 700 kg, le taureau mesurant 145 cm pour de 800 à 1 000 kg. Elle a une stature massive due à des pattes plutôt courtes. Elle est naturellement sans cornes. Le gène responsable de l’absence des cornes a un caractère dominant (ce qui signifie que les hybrides de première génération seront sans cornes). Ce caractère est utilisé pour produire des hybrides sans cornes (moins de blessures entre individus en élevage intensif et chez les vachers). C'est une race bouchère qui produit une viande appréciée, finement persillée, avec une bonne conformation de carcasse et un excellent rendement en viande. La quantité de gras rebute cependant une partie des consommateurs actuels soucieux de leur taux de cholestérol. Elle est résistante, facilement adaptable, peu exigeante et extrêmement précoce. Elle supporte les hivers humides comme la chaleur en été. Les angus sont largement utilisés en croisement pour améliorer les qualités de carcasse, pour l’aptitude laitière ou apporter le caractère sans cornes. Les femelles vêlent facilement, en partie grâce à la petite taille des veaux et ont de bonnes aptitudes maternelles.

 

 

Actualités

Vente au détail

 

Vente au détail à la ferme tous les mercredis de 17h à 19h en même temps que des légumes de saison d'Alice, produits également sur place à Rurey.

 

Je suis également tous les samedis matin au marché de producteurs place Courbet à Ornans de 9h à 13h. Vente au détail de boeuf, bresi, saucisson de boeuf, oeufs et poulet / pintade.

 

Prochaine vente en novembre 2019

Ma prochaine génisse en vente directe est prévue le :

- mercredi 27 novembre à Rurey, à la ferme de 17h à 19h 

- jeudi  28 novembre à Offemont, dans la cour chez mes parents au 75 rue Aristide Briand de 18h à 20h

Vente de boeuf, d'abats, d'oeufs au détail lors des ventes directes, pas seulement boeuf en caissettes

N'hésitez pas à passer vos commandes dès maintenant ... Premier commandé, premier servi !

Caissettes d'environ 10 kg

à 14,90 €/kg

Poulets de chair plein air à 10,20 €/kg

Pintades à 12,90 €/kg

 

En octobre et novembre, vente également de pommes de terre Monalisa Bio

Sacs de 10 kg à 15 € le sac

 

En images

Dans un souci de proposer en permanence les meilleurs produits, je sélectionne et élève mes meilleures génisses et les vends sur commande.

 

Découvrez mes produits en image.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© DIDIER Joseph - Jo & Co